Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 29/06/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Ayers Rock-Yulara: on en profite, on y retourne!

Grrrrrr, qu'il a fait froid cette nuit! Je n'en ai pas fermé l'oeil de la nuit. Aldine, elle aussi, a souffert un peu du froid, elle s'est réveillée dans la nuit et le froid l'a empêché de se réendormir comme un loir. Julien est le seul qui n'a pas souffert de la chaleur. Le filou, en effet, avait trouvé la place de choix dans le dortoir: dans la partie supérieure du lit superposé, face à l'air chaud ventilé.

Il nous a fallu puiser dans nos forces pour nous tirer du lit et rejoindre les douches, non chauffées bien-sûr. Heureusement que le grand ciel bleu et le soleil nous attendaient derrière la porte de la chambre car cela nous a motivé.

Le réveil s'est fait en douceur autour d'un bon petit-déjeuner, assis à une table au soleil, tels des lézards prenant leur dose d'UV.

Comme nous n'avons plus qu'une journée à passer à Ayers Rock, nous avons décidé de retourner à l'Uluru afin de faire le grand tour à pied de cette énorme masse rocheuse flamboyante.

Nous l'avons donc vu sous tous les angles, sous toutes ses facettes et l'avis du jury était unanime à la fin de la marche: ce rocher est absolument captivant, impressionnant, mystique et énorme. D'autant que nous avons eu la chance de faire cette balade sous un ciel azur avec un soleil chaud mais pas brûlant. Et, fait étonnant, nous avons vu l'Uluru entouré d'une végétation luxuriante, pour un désert, grâce aux précipitations de la semaine dernière. Du coup nous avons assisté à un festival de rouge sur fond bleu et socle vert. Tout simplement superbe et inoubliable. Seul désagrément durant cette balade, et c'est un fait qui est valable partout ici, les mouches. Tout le monde se balade en permanence avec un essaim de mouches autour de soi. Et ce qui les rend encore plus désagréables, c'est qu'elles essaient par tous les moyens de rentrer dans la bouche, les yeux ou les oreilles quand elles ne sont pas collées sur les vêtements ou les sacs à dos.

Personnellement, j'ai finalement craqué et j'ai fini par m'enrouler dans le foulard que j'avais ramené du Maroc afin de leur empêcher tout accès à mes orifices bucaux, auditifs et visuels. Drappée tel un touareg, j'ai poursuivi la marche sous les yeux étonnés des touristes venus s'adonner au même exercice. L'un d'entre eux m'a même dit, sur le ton de la plaisanterie, que je ressemblais à un braqueur de banque!!! La bonne blague!

Le tour du rocher s'étant achevé un peu plus tôt que prévu, nous avons décidé de retourner aux Monts Olgas afin de les observer de plus près. Le timing avant le tomber du soleil ne nous permettant pas de faire la randonnée tout autour de ces « mamelons rouges », nous avons marché jusqu'aux Gorges.

Au coucher de soleil, nous avons rejoint le point de vue spécifique qui permet d'observer les Monts Olgas (Kata Tjuta) dans leur ensemble. Une fois de plus nous étions sous le charme, conquis par toute cette beauté et cette immensité naturelle.

Nous sommes rentrés de nuit (oui, on le sait, c'est dangereux de conduire de nuit dans le bush mais que voulez vous, on ne peut pas regarder le coucher du soleil et être rentré en même temps!) à notre auberge où nous avons rechargé les accus autour d'une bonne bouteille (heu...en fait je crois que c'était deux bouteilles...) et de hamburgers. C'est que 15 km à pieds, ça ouvre l'appétit!

Ce soir, nous serons raisonnables et allons tenter de nous coucher tôt car demain matin, de bonne heure, nous devrons prendre la route pour rejoindre Kings Canyon à environ 350 km d'Yulara, au Nord. Nous avons prévu de n'y passer qu'une nuit et donc le temps nous est compté si nous souhaitons profiter un maximum de cette région que l'on dit sublime. Normal, me direz-vous, lorsque l'on s'appelle la vallée des rois!

Le temps de regarder le match de rugby diffusé sur un grand écran sur la scène du bar autour d'un hamburger et nous étions peletonnés dans nos lits, à la recherche d'un peu de chaleur.



Etapes :
Ayers Rock
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty