Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 05/06/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Broken Hill: découverte de la ville

Le temps ce matin est tel qu'on nous l'avait annoncé hier: nuageux, froid et pluvieux. Il va nous être difficile d'imaginer cette ville sans les rayons de l'astre solaire. Broken Hill est réputée pour ses levers et couchers de soleil et les contrastes rouges du sol avec le ciel bleu et le vert liège-marron de la végétation. Et bien, tant pis! Ca ne nous empêchera pas de voir à quoi elle ressemble cette ville!

Après avoir mis nos vêtements les plus chauds, nous sommes donc partis à la découverte du centre ville. Plan de la ville en main, nous remontons une des rues principales de la ville, Argent Street. Il nous a suffi de quelques pas pour éclater de rire à la lecture du plan. Non seulement la ville est tracée au cordon, genre campement militaire (« Et ça ne dépasse pas! ») mais en plus presque chaque rue porte un nom de la table de Mendeleïev: Uranium Street, Radium Street, Beryl Street, Sylver Street, Cobalt Street, Chloryde Street, Crystal Street... Un vrai cours de chimie à elle toute seule cette ville, et en anglais!

Au croisement de Argent Street et de Sulphide Street, nous avons fait une halte devant le Mario's Palace Hotel. Un pub gigantesque de 1888 célèbre pas seulement pour ses fresques murales et sa véranda mais bien parce des scènes du film « Priscilla, folle du désert » ont y été tournées. Rien que l'idée d'être accoudés à ce bar nous faisait marrer mais un petit pannonceau accroché à une porte close nous a indiqué que le lieu était fermé jusqu'à nouvel ordre. Bah, merde alors !

Une belle ondée nous menaçant, nous nous sommes rendus à la galerie d'art « Silver City Art Center » qui se trouve à quelques pas du pub. Elle aussi célèbre puisqu'une des peintures les plus grandes au monde y ait exposée. La « Big Picture » est un tableau (acrylique) de 100 mètres de long et de 12 mètres de hauteur, réalisée par Peter Andrew Anderson. Finalisée après 2 ans de travail acharné, elle représente les environs de Broken Hill: Flinders Range, Mundi Mundi Plains, the Barrier Ranges, White Cliffs, Mutawinji, Menindee Lakes et Broken Hill.

La toile est présentée dans une pièce ronde où un désert y est « reconstitué ». On y voit différentes lumières et ciels caractéritisques: du cagnard de l'été aux tempêtes de sable ou bien des ciels nuageux et gorgés de pluie (comme ce que nous avons) aux orages des mois d'été. Du peu que nous avons pu apercevoir des environs, nous comprenons que le peintre est fidèle aux dégradés et éclats de la nature et qu'en été ou au printemps, cette région doit être tout simplement éblouissante.

La galerie exposant également des toiles d'autres artistes ainsi que des bijoux faits avec les produits locaux, nous avons déambulé devant des croûtes douteuses, de jolies croûtes et des bijoux parfois magnifiques et à des prix très modestes. Mais, non, je n'ai pas craqué et dépensé l'argent du ménage en m'offrant des opales!

Afin de bien commencer notre hiver en Australie, nous avons fait le plein de sucreries et de DVD. Direction la chambre chauffée pour y regarder le film « L'affaire Tomas Crown » avec Steve MacQuinn.

PS: le film était mortel!!! Quelle classe ce Steve!



Etapes :
Broken Hill
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty