Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 08/06/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Broken Hill: visite de Menindee

Normalement, nous aurions du quitter ce matin, très tôt, Broken Hill afin de rejoindre Syndey. Mais nous avons eu envie de rester davantage. Nous avions averti Leslie hier que nous prolongerions notre séjour d'une nuit ce qui ne lui posât pas de problème.

N'ayant pas encore acheté nos billets de train retour, nous savions que la première chose à faire aujourd'hui était de nous rendre à la gare. Hier, en effet, nous étions arrivés trop à tard (14h30), la gare était déjà fermée depuis 30 minutes.

Ce matin 8h30, on est, là, à s'enquérir des possibilités pour quitter la ville demain. Le guichetier nous indique que le train que nous pensions prendre pour nous rendre à Dubbo demain, ville à mi-chemin entre Broken Hill et Sydney, était en fait un bus!

Un bus donc dont l'heure de départ est 3h du matin et dont le prix du ticket coûte aussi cher que le train direct retour jusqu'à Sydney (80 dollars). Un bref calcul financier mais aussi rapport entre le temps de transport-fatigue-confort nous convint en deux secondes de laisser tomber cette option.

La première option n'ayant remporté que peu de succès, le mec nous propose de prendre un des trains de luxe qui circule de nuit deux-trois fois par semaine. Seul hic, le prix, évidemment: 160 dollars pour voyager assis pendant 13h et de nuit, sans couchette.

Nous en avons compris rapidement qu'il ne nous restait plus que deux options: louer une voiture et la rendre à Sydney ce qui implique de faire 1200 km et de se ruiner - et le porte-monnaie et la santé - ou d'attendre jusqu'à mardi prochain que le train qui nous a amené reparte vers Sydney. Vous avez évidemment compris ce que nous avons choisi!

Une fois nos billets de train en poche, nous avons immédiatement demandé à notre logeuse si elle pouvait nous héberger jusqu'à mardi prochain. Nous craignions un peu une réponse négative car nous savions que l'hôtel était complet pour le week-end. Mais non, nous avons eu le droit à un « no worries » en guise de réponse. « Et on te paie maintenant? », « Tu vois, là, je suis occupée donc on verra ça plus tard! ». Trop cool! On peut dire que nous avons de la chance!

Les formalités de voyage réglées, nous prenons place dans notre superbe auto afin de partir en excursion. La pluie qui s'est abattue ces derniers jours a conduit les autorités locales à fermer quelques pistes, dont nous avons obtenu les noms au syndicat d'initiative. Nous avons décidé de nous rendre à Menindee (route goudronnée), « ville » située à 110 km de Broken Hill.

Menindee est connue dans la région pour ses lacs qui forment un système de réservoir le long de la rivière Darling. Grâce à ses réserves en eau, Menindee approvisionne une grande partie de la région, dont Broken Hill. En hiver, on ne se rend pas bien compte que durant l'été, la température peut monter jusqu'à 50 degrés. Il semble que Menindee apparaîsse alors comme une oasis sur une route qui sillonne du rien à perte de vue.

La route pour nous y rendre était absolument sublime. Paysages s'étendant à l'infini, terre rouge flamboyante, mère nourricière d'une végétation rase. Les couleurs de la nature resortent davantage aujourd'hui car nous avons la chance d'être accompagnés par notre ami l'astre solaire. Pas de nuage à l'horizon, pas de pluie. Il fait moins froid. Temps idéal.

Sur la route, nous croisons des émeus et des kangourous. Des kangourous roux cette fois-ci, pas des wallabies. C'est vraiment une sensation géniale que celle de rouler sur des routes dont la faune locale n'a rien à voir avec la nôtre, en France.

Arrivés à Menindee, qui se résume à deux grandes rues principales, nous nous rendons au point d'information de la ville afin de nous renseigner sur l'état des routes qui mènent aux différents lacs. Sur quatre routes, deux sont fermées. Les deux routes que nous empruntons ne sont pas goudronnées, nous roulons donc doucement afin de ne pas plier la voiture de location trop vite. Heureusement, ces pistes sont sèches et dures en grande partie et cela nous permet d'y accéder avec notre petite voiture. C'est que nous n'avons pas loué un 4x4! Mais cette escapade nous en a bien donné envie pour une prochaine fois!

L'itinéraire de notre balade est déjà donc tout tracé! Nous ferons un saut au lac Menindee et au lac Emu. Cette balade nous permet, en plus, de traverser une partie du parc national de Kinchega. Dans ce parc, une ancienne bergerie du début du 19ème siècle a été restaurée et est ouverte gratuitement au public. Autour de cette bergerie, des locaux en pré-fabriqués ont été implantés afin de proposer quelques chambres et des emplacements de camping aux voyageurs souhaitant vivre au coeur de la nature et du rien.

Comme nous l'avait indiqué le mec du point d'information de la ville, les lacs sont peu visibles car leur taille a considérablement réduit. La sécheresse qui frappe la région a entraîné le pompage des lacs afin d'alimenter la région en eau.

De retour de notre excursion dans l'Outback, nous avons vu la météo sur le pays: il fait un temps affreux partout. Il pleut quasiment partout (Sydney inclus), les températures sont toutes en dessous des normales saisonnières, la région viticole de la Hunter Valley – que nous voulions aller voir- est sous les eaux, des pluies torrencielles s'y abattent depuis plusieurs jours et, en raison des tempêtes, il y a même faillit avoir un « Erika bis » à Newcastle (vous vous souvenez la ville fermée à 9h du soir....) où un métannier s'est échoué quasiment sur la plage !

Au final, on se dit que rester 4 jours de plus ici, ce n'est pas si mal!



Etapes :
Broken Hill
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty