Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 23/05/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Byron Bay: un petit tour jusqu'au phare et pis s'en vont en excursion à Nimbim!

Ce matin, j'ai réussi à me lever de bonne heure pour la balade que nous voulions faire jusqu'au phare de Byron Bay avant de prendre la navette qui conduit à Nimbim. Julien, qui a découvert hier soir que notre ordinateur captait le Wi-fi (le réseau internet sans fil) a profité de ce surf gratuit et s'est donc couché tard.

Je le laisse donc récupérer et file au phare de Byron Bay. Cette balade me tient à coeur symboliquement car elle conduit à la partie la plus à l'Est de l'Australie. Bien que j'ai du faire la marche au pas de course afin de ne pas râter les rv avec Julien et la navette, c'était une très jolie balade.

De retour en ville, en avance sur le programme, nous avons pris un copieux petit-déjeuner avant notre excursion à Nimbim via Lismore.

Le guide et chauffeur qui nous conduit à Nimbim est anglais. Il s'est installé dans la région il y a une vingtaine d'années et connait bien la ville hippie-alernative et ses habitants.

La route pour s'y rendre est juste sublime (ouais, ouais, on le sait, on se répète!). Nous sommes passés par la ville de Lismore, la capitale régionale et avons ensuite traversé la vallée pour rejoindre Nimbim.

Nimbim est très connue par les étrangers car c'est la seule ville du pays qui a des coffee shops. Même si la loi y est la même que partout ailleurs dans le pays, il y règne comme une sorte d'assouplissement dans son application. Bon, attention, la semaine dernière le MardiGrass (la fête annuelle de Nimbim) avait lieu et cela n'a pas empêché les autorités de faire des descentes et de saisir des quantités insigifiantes d'herbes et de spacecookies. Mais les autorités s'en vantaient lourdement dans les journaux.

Le chauffeur fait un arrêt de 2h30 à Nimbim. Il propose à ceux qui le souhaitent de visiter pendant 1h la rue principale (et minuscule avec 800 habitants maxi) afin de voir les coffee-shops et boutiques puis de se rejoindre pour un tour dans les collines (8000 habitants) de la ville.

L'idée nous branche pas mal. Nous faisons donc un stop à un coffee-shop. C'est une grande première pour moi. C'était marrant comme lieu: tout petit, avec interdiction d'y allumer des clopes (mais évidemment pas le reste!) et pas d'alcool de servi. On y vend et consomme de tout: herbe, haschich, champignons, space cookies.... On peut même suivre en direct via Internet l'activité dans le coffe-shop (le Hemp Embassy, www.hempembassy.net).

« C'est incroyable qu'il faille venir jusqu'en Australie pour que tu mettes les pieds dans un coffee-shop! J'aurais du t'amener à Amsterdam! »

Nous sommes arrivés juste à l'heure pour la petite visite dans les environs. Le premier arrêt se fait sur le site où s'est tenu l'Aquarius Festival en 1973. Il y a été construit depuis une entreprise qui est totalement auto-suffisante en matière d'énergie et d'eau.

Après un petit cours sur les différentes énergies non poulluante, nous nous sommes ensuite rendus dans un jardin de l'école de « permaculture » (agriculture durable) de la ville. Le guide était vraiment très affable sur les arbres plantés, pourquoi et leur utilité. La gestion de l'eau etc.

La visite s'est terminée dans une usine artisanale de bougies en cire naturelle.

Comme l'heure d'excursion s'est un peu étendue, nous ne refaisons que 10 minutes de pause à Nimbim afin de récupérer tous les passagers. « Bah merde alors, on ne pourra pas prendre les photos que nous voulions faire! ». Bah oui, la team reporters n'a pas assuré un cachou et vous ne verrez donc pas de photo de la ville hippie!

Le chauffeur a emprunté pour le retour un autre itinéraire afin de passer par deux villes proches du Mont Warning: Uki et Murwillambah que nous connaissions déjà. Mais c'est tellement beau, que c'est que du bonheur!

Julien, tout comme moi, sommes rentrés enchantés par cette excursion. Primo, parce que la région est sublime, deuxio parce que le guide était vraiment sympa et Troisio parce que la région est sublime (heu je l'ai déjà dit, ça, non?).



Etapes :
Byron Bay
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty