Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 08/04/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Cette fois, on monte au point de vue sur le Mont Alexandra.

 (Sure we'll translate it to you soon into English!)


Une fois encore, nous nous sommes réveillés de bonne heure (6h30) et avons rejoint les premiers Teresa, la personne qui nous cuisine chaque matin notre petit-déjeuner. Aujourd'hui, c'est elle qui aurait aimé rester au lit et ne pas bosser! Julien s'est proposé de la remplacer à la cuisine mais je l'ai avertie qu'elle serait, hélas, obligée de revenir très vite aux fourneaux dès qu'elle aurait vu le résultat! Bref, un autre réveil bercé par la bonne humeur du personnel et des australiens présents.

Nous avons englouti notre méga petit-déjeuner et avons, de nouveau, loué des vélos pour nous rendre au point de vue donnant sur le Mont Alexandra. Bien qu'il pleuvait à torrent, la température extérieure avoisinait les 27 degrés et au moins 35 pour nous qui tentions de pédaler sur la route sinueuse et montante. Notre effort a cependant bien été récompensé car la vue est absolument sublime quoique un peu voilée par les nuages de pluie. De ce point, il est possible d'apercevoir nettement le mer et l'île de Snaper Island. C'est une vision idyllique où la mer et la forêt pluviale se rejoignent.

De retour à Crocodylus, nous nous sommes effondrés de fatigue. Pendant que Julien sirotait une bière avec André, je suis allée me reposer afin de recharger les accus pour être opérationnelle ce soir. En effet, Julien et moi, sommes de « corvée » en cuisine. L'hôtel propose à l'ensemble de ses clients qui le souhaitent de filer un petit coup de main au service du dîner (juste 1h) et à la plonge en échange du dîner gratuit. Et Karen et Mary ont décidé que ce serait ce soir pour nous. Ca va être marrant! J'espère que je ne vais pas trébucher avec les assiettes et que Julien ne réduira pas la vaisselle en miettes!


« Crocodylus Village », dont nous vous parlons depuis plusieurs jours, existe depuis une trentaine d'années et, avis aux amateurs, est actuellement en vente.

Il y a environ 35 ans, cet endroit était totalement déboisé ayant subi les assauts de différentes compagnies d'exploitation. Ici, précisément, c'était un champs de culture de café. Autour du village, certains champs persistent encore et étaient dédiés soit à la culture du café, du thé ou bien juste à la commercialisation du bois. Depuis cette époque, les habitants de la région se sont battus afin d'en refaire un éco-système protégé. Ils ont voulu miser sur l'éco-tourisme davantage que sur l'exploitation à outrance de la terre et de la forêt. On croise donc sur les routes de nombreux cars de différents tour opérateurs qui font des visites guidées de la région: entre les excursions en forêt, la rivière Daintree où l'on peut observer à certains endroits des crocodiles ou surfer (si si!), la plage de Cow Bay, le kayak sur mer ou sur rivière: les activités au grand air ne manquent pas de ravir les sportifs et les plus faignants. « Crocodylus Village » propose des dortoirs et des bungalows afin que tous les budgets s'y retrouvent. Une laverie et une cuisine - parfaitement équipée - sont mises à la disposition des clients ainsi qu'un tout petit restaurant proposant à chaque dîner 3-4 plats faits du jour. Le personnel est absolument charmant (je pense à Ian, Terry, Karen, Teresa, Mary, Possum notamment) et toujours prêt à aider les clients à passer le meilleur des séjours.

Le seul bémol que nous ayons constaté c'est que le commerce qui se trouvait à 1,5 km de là a fermé il y a 11 mois et du coup il n'y a aucune possibilité d'acheter de la nourriture à proximité à moins de refaire 40 km en direction de Mossman (au Sud) ou de Cap Tribulation (au Nord), la ville la plus proche. L'accès internet est également très restreint et un peu cher (connexion très lente et il faut compter 1 dollar pour 10 minutes d'accès) mais il y a internet ce qui, en plus de l'électricité et de l'eau chaude courante, reste un luxe dans cette région isolée.



Etapes :
Cape Tribulation
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty