Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 21/05/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Départ de Murwillumbah et arrivée à Byron Bay

Gggrrrrrrrrrr, qu'est ce que les nuits sont fraîches ici! Cela fait trois nuits que la température descend sérieusement....ça sent l'hiver qui approche car même si les journées sont, en général, ensoleillées avec des températures douces, dès que le soleil est tombé, on a tous la petite laine sur le dos. Même Julien; c'est dire!

Comme notre bus ne part qu'à 13h pour Byron Bay, nous sommes invités chez Tassie à regarder une vidéo dont il nous a parlée. Le sujet porte sur un français qui a inventé un prototype de moteur qui fonctionne à l'air comprimé. Dans la foulée, nous avons vu un autre documentaire sur un australien qui a travaillé sur le même projet et dont le prototype est sidérant parce que le poid du moteur est réduit à juste quelques kilos et tient donc dans la main! J'ai vraiment apprécié ce moment ainsi que les quelques autres que nous avons partagés avec Tassie. Il est passionné par la région où il vit (et franchement, les paysages sont si beaux ici qu'on le comprend sans aucune difficulté!) et donc de sa préservation. Et de la préservation de la Terre, en général.

Après ce dernier échange culturel, nous avons salué les quelques collocataire présents et sommes montés dans le bus. Même si le trajet était très court (1h), c'était un vrai bonheur car, sans rire, le paysage ici est absolument magnifique. C'est une campagne verte et vallonée avec la mer dans le prolongement! Le climat y est tropical ce qui fait que même les hivers sont très doux.

On comprend assez bien que le mouvement hippies ait choisi cette région pour s'y installer!

En 1973, la ville de Nimbim (qui se trouve à environ 80 km de Byron Bay et 50 km de Murwillumbah) a été la scène de la première manifestation hippie de toute l'Australie.

Nimbim, où la production de lait faisait travailler toute la région à l'époque, a traversé une crise agricole importante liée à l'effondrement du prix du lait.

De là, de grosses entreprises privées se sont proposées de couper tous les arbres de la forêt humide (typique de cette partie-ci du pays) afin de remplir les caisses. Les leurs, bien-sûr!

Un jour, les bulldozers sont arrivés là, près à tout couper et les gens présents ont fait barage de leurs corps!

L'Aquarius Festival a duré au-delà de la lutte contre les buldozers et a eu un impact tel que la communauté hippie est restée, s'est agrandie et a toujours milité pour être un exemple en matière de solutions alternatives pour le respect de l'environnement. Et d'une certaine façon, ce sont tous les petits villages alentours qui en ont profité car des gens du monde entier sont venus s'y installer.

C'est donc une région où les gens pensent la terre en termes d'agriculture durable (ils disent la « permaculture » en anglais). On trouve donc beaucoup de fermes biologiques, de magasins bio et des maisons souvent totalement autonomes en matière d'électricité et d'eau.

Byron Bay a hérité d'une façon de cette atmosphère « détendue » avec de grandes plages en plus! Il y règne donc une sorte d'ambiance hippie-surfeur. C'est sympa, d'autant que nous y sommes en fin de saison et ce n'est donc pas le « rush » ni l'ébullition estivale.

Une fois les sacs déposés à l'hôtel (le Belongil Beachouse – Tél.: 6685 7868 – Childe Street), nous sommes sortis pour une balade sur l'immense plage qui se trouve à deux pas de là. Plage qui nous a permis de rejoindre le centre ville. Nous avons été agréablement surpris car, même si cela reste une petite ville, il y a plus qu'une rue principale!!

Bien que le soleil se soit caché toute la journée derrière d'épais nuages gris, nous nous sommes installés en terrasse d'un café pour profiter d'un joli coucher de soleil. A peine étions nous assis à trinquer, nous avons reçu un appel de notre copine française, Alexa.

Comme elle est à Byron Bay pour 2 semaines encore et que, la dernière fois que nous nous étions vus à Noosa nous nous étions promis de nous retrouver pour le verre de l'amitié, elle est venue nous rejoindre en compagnie d'Anya, une amie à elle allemande.

Après le rituel de « je te paie un verre », « j'en remets une », « bon, avant de partir, on s'en remet un », nous avons pris tous les quatre la direction du supermarché afin de faire le plein de viande. C'est qu'Alexa et Anya nous ont invités à venir faire une soirée barbecue chez elles, une petite maison avec jardin qu'elles partagent avec d'autres personnes.

Le temps que les grillades se fassent, elles nous ont montré leurs vidéos de sky-diving (baptême de saut en parachute). Elles ont bien essayé de me convaincre de sauter ici, à Byron Bay. Mais j'ai résisté!

Lors de cette dînette, nous avons fait la connaissance de Tina, une de leurs collocataires allemandes qui était la seule à pouvoir dompter le barbecue (on a donc mangé grâce à elle!Thanks Tina!) et Peter, un anglais originaire de l'île de Jersey.

Vers 23h, Alexa et Anjia travaillant le lendemain matin, nous avons pris le chemin du retour. Le jury est unanime: « Cétait une super bonne soirée ».

Nous sommes rentrés à pieds par la plage, absolument ébahis par le ciel étoilé et les reflets de la lune dans la mer.



Etapes :
Byron Bay
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty