Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 07/07/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Magnetic Island et Townsville

Avant de rependre le ferry pour Townsville, nous décidons de rejoindre la plage de Horseshoe Bay qui se trouve à deux pas du YHA. Aujourd'hui, c'est opération baignade et lézardage au soleil. Nous avons hésité un moment à partir en vadrouille à pied au travers du bush local afin de faire faire un petit tour de l'île à Aldine mais le temps nous manquant nous avons préféré profiter du beau soleil plutôt que de courir à droite et à gauche.

Alors que nous sommes au maximum de notre activité physique, allongés sur nos serviettes, nous avons attrapé le téléphone portable afin de réserver une chambre dans un des nombreux hôtels de Townsville. Et après quelques appels, nos visages se sont un poil assombris: on a appelé 4 adresses et ils sont tous complets pour le week-end. On a même essayé de joindre des adresses un peu plus chères que les hôtels de backpackers mais la réponse fut la même. Les appartements en location sont également complets « putain, même si on y met le poignon – qu'on n'a pas – on ne trouve rien, on est mal ». Au final, nous trouvons in-extremis une pension (Civic Guest House – 262 Walker Street – Tél: 4771 5381) qui nous propose trois lits en dortoir à 24 dollars chacun. Le seul impératif: arriver avant 19 heures, l'heure de fermeture de la réception.

C'est donc vers 15h30 que nous levons notre camps afin de reprendre le ferry à Nelly Bay. Nous savons que si nous râtons le ferry de 16h45, il nous sera difficile d'arriver en temps et en heure à notre auberge de jeunesse et cela pourrait se révéler assez déplaisant. Surtout pour la dernière nuit qu'Aldine doit passer en Australie. On se dit que serait bien qu'elle parte sur une bonne impression du pays!!!

A notre arrivée à la réception du Civic Guest House, nous faisons la connaissance d'une nana charmante et péchue qui nous explique que tous les hôtels de la ville sont complets ce week-end car trois évènements s'y produisent en même temps: un match de footie (mélange de football, de rugby et de basketball; c'est un sport typique de l'Australie) de l'équipe locale, un festival de musique et l'arrivée de près de 3000 soldats américains venus en Australie afin de faire la plus grosse manoeuvre jamais faite entre soldats américains et australiens. « Ah, bah maintenant on comprend mieux!!! » Les gens de la ville n'ont jamais vu leur ville aussi remplie et ce depuis les trois dernières semaines. « C'est bien notre veine ça. Il faudra qu'on lise la presse locale la prochaine fois, ça nous évitera de nous retrouver dans cette situation!!!

La Civic Guest House est une grande maison « moderne » en béton sur deux étages. Les dortoirs y sont petits mais équipés d'un frigo et de quatre lits seulement. Nous partageons la chambre avec Johnny, un sud coréen d'une vingtaine d'années. Il est en Australie depuis 6 mois où il a travaillé, avec le même visa que le nôtre, tout d'abord dans une boulangerie puis dans une ferme où il ramassait des concombres et des piments. « C'était très dur et aujourd'hui mon dos me fait très mal. » Vue sa condition physique, mille fois meilleure que la nôtre, Julien et moi avons compris que ce genre de boulot allait être terriblement difficile pour nous!!

Johnny repart demain vers la Corée où il doit présenter un concours afin d'intégrer l'immense société Samsung en qualité d'ingénieur automobile. C'est donc la dernière soirée en Australie pour deux personnes aujourd'hui!

Au cours de la conversation, nous lui disons que nous avons eu la chance de vivre à Séoul quelques mois et de visiter l'île de Nami. Et bien devinez quoi, c'est de là qu'il est originaire!!! Il était très touché de nous entendre vanter son pays, sa culture, sa cuisine et son peuple avec tant d'enthousiasme.

Après avoir proposé à Johnny (ce n'est évidemment pas son nom coréen. Il nous l'a dit et bien que nous l'ayons répété plusieurs fois, nous n'avons fait que l'écorcher! Et oublier!!) de se joindre à nous pour la soirée, nous avons rejoint finalement que tous les 3 Palmer Street afin de trouver un restaurant proposant du poisson frais, grillé (par opposition aux poissons frits qui sont monnaies courantes ici). Et comme d'habitude cela n'a pas été simple! C'est dingue d'être sur la plus grande île du monde et d'avoir autant de difficulté à trouver des restaurants de poissons et de fruits de mer et en plus qui soient abordables!! Le poisson grillé, les fruits de mer crus, ce n'est vraiment pas du tout dans la culture du pays!

Au final, nous décidons de nous installer à la terrasse du WhiteBlue Restaurant, un restaurant grec. Nous y dévorerons en entrée des poulpes frais grillés (belle portion) et des assortiments de sauces et petits plats. Pour le plat, nous prenons tous le poisson du jour: baramundi grillé au four et servi sur une salade de pommes de terre. Un délice. Les poissons étaient super frais, les serveuses adorables et, en plus, Aldine a pu goûter ce poisson typique d'ici. Bref, c'était une super dernière soirée à l'autre bout du monde en compagnie de ma pote.



Etapes :
Magnetic Island
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty