Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 20/04/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Magnetic Island: levée des troupes

Comme nous vous le disions, l'auberge où nous résidons étant complète, nous avons réservé une chambre double (bah, ouais, après une semaine on a envie d'un peu d'intimité...) dans un hôtel (Le Magnum at Magnetic, anciennement le Arkies) qui se situe dans une autre baie de l'île: la baie d'Arcadia.

Notre petit-déjeuner ayant été empoché par un autre, nous sommes retournés dans notre petit café sur la plage pour nous restaurer. L'idée de prolonger notre séjour sur l'île a fait son chemin durant la nuit et nous proposons, à notre retour, nos services à l'auberge de jeunesse. Nous avons, en effet, vu une annonce disant qu'ils recherchaient un couple pour travailler 3 heures par jour (ménage des bungalows), en échange du dîner, des boissons et de l'hébergement. Comme un couple est actuellement en poste, nous sommes invités à rappeler demain pour en savoir davantage sur la date de début du boulot. Si ça peut se faire, nous serions aux anges car deux semaines ici, ça nous paraît une durée raisonnable avant de reprendre la route.

Après avoir rendu nos clefs et nos draps, nous prenons le bus de 10h en compagnie de Ken afin de rejoindre notre nouvelle « maison ». Lui aussi, il a réservé quelques nuitées supplémentaires dans l'endroit où nous nous rendons.

En 10 minutes, nous sommes arrivés. Notre chambre n'étant pas encore prête, nous sommes invités à repasser deux heures plus tard. Pas de souci: on va piquer une tête dans la piscine histoire de faire passer le temps!

A midi tapantes, nos clefs en poches, nous nous dirigeons vers notre petit nid d'intimité. Nous sommes très agréablement surpris par notre chambre qui se compose d'une terrasse, d'un lit double, d'un lit superposé et d'une grande douche. Pour 65 dollars (environ 40 euros), nous avons même la climatisation, un frigo, une bouilloire et une télé. Nous nous réjouissons du choix que nous vons fait en venant ici. Car non seulement le rapport qualité-prix est très correct mais en plus l'établissement bénéficie de bonnes prestations (grande salle internet, très grand bar, deux piscine, un jacuzzi, un restaurant, une boutique de fringues) et se trouve entre deux magnifiques plages de sable fin (Geoffrey Bay et Alma Bay). La cerise sur la gâteau: il y a des commerces pour faire nos courses à proximité. « Heu, ce serait vraiment super bien si nous arrivions, par un moyen ou un autre, à rester plus longtemps ici! »

Après avoir repéré un peu les lieux, nous sommes partis à pieds faire quelques emplettes pour moi. En effet, depuis notre arrivée, je suis à la recherche d'un joli chapeau (Julien m'a prêté sa casquette mais je ne suis pas très fan) et d'une paire de sandales. Ici, tout le monde porte des « flip-flop » (des tongues) mais, personellement, je trouve ça « casse-geule » et très incomfortable. Nous avons donc trouvé une petite boutique, près de l'épicerie, où j'ai trouvé mon bonheur. Je sais, maintenant, que je chausse du 7,5. Et oui, ils ne font pas comme tout le monde ici: même les tailles des vêtements et des chaussures sont exprimées dans un autre système que le nôtre!

Nous en avons profité pour faire trois courses pour notre dîner. Une fois de plus, tout est cher, comparativement aux supermarchés des villes. Spécialement les fruits et les légumes, mais ça, ça vaut pour tout le pays. Nous avons lu, en effet, dans la gazette locale que la sécheresse qui frappe depuis près de 7 ans dans de nombreuses régions a une influence néfaste sur les prix des produits frais. Rien qu'en trois mois, les prix ont été multipliés par deux et les autorités annoncent une nouvelle envolée des prix. On comprend mieux, maintenant, pourquoi tous les backpackers que nous croisons ne mangent que des sandwiches, des hamburgers, des pâtes ou du riz: manger une salade fraîche, même faite maison, est presque un plat de luxe.

Comme il fait chaud aujourd'hui (environ 30-32 degrés), nous cédons à la tentation et composons une micro-salade afin de nous réhydrater. C'est super agréable de la déguster sous les palmiers avec vue sur la mer.

Ce soir, nous sommes d'humeur casanière et nous restons à découvrir la télé austalienne. C'est un exercice intéressant pour la langue et pour découvrir la culture du pays. Même les informations du soir sont entrecoupées toutes les 5 minutes par des pages de pubs plus hallucinantes les unes que les autres. Sans vous les raconter, je peux juste vous dire qu'on s'est bien marré!

Nous allons essayé de trouver le sommeil mais un criquet s'est introduit quelque part dans la pièce et nous chante la sérénade! C'est vraiment pas de chance car c'est bien le seul bruit qui vient perturbé la tranquilité de notre petit nid. « Allez criquet, soit sympa, va draguer ailleurs! »



Etapes :
Magnetic Island
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty