Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 15/07/2007
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Mission Beach: on y est encore!

Déjà une semaine de passée!! Alors que nous commencions à nous dire qu'il serait temps et judicieux même de chercher du boulot, nous avons été interpelés par Sara pour un petit boulot.

Sara, jusqu'à présent en charge de faire le ménage de la cuisine et du salon, a décidé d'arrêter. En effet, elle travaille tous les soirs dans l'unique restaurant indien de la ville et doit se concentrer dans la journée sur « le cottage » (entendez un taudis sans toit, murs ni sol niché dans la forêt à 10 minutes à pieds de la Treehouse) que Luc et elle ont la charge de rénover. Le deal est le suivant, un de nous deux fait le ménage une heure par jour et en échange nous avons l'hébergement pour une personne gratuit. Comme nous sommes deux, Luc et Sara, nous ont proposé de reprendre la tente qu'ils ont plantée sur le terrain de camping de l'hôtel afin que nous dépensions pas un cent en hébergement. Il ne nous a pas fallu plus de 30 secondes pour accepter leur offre. Demain donc nous ferons le ménage! Officiellement, c'est Julien qui s'y colle et moi je viens filer un petit coup de main en attendant de trouver un boulot qui nous permette de remplir les caisses. Julien sera donc à partir de demain Mr Cleaner aux côtés de David- OD.

La semaine s'annonce super bonne donc! Comme dis Julien « tu vois, je t'avais dit, moins on en fait, plus tout arrive sur un plateau. C'est ça l'Australie ».

Nous profitons de notre dernière journée « off » pour faire une excursion en bus à Innisfail (à 35 km) afin de faire le plein de courses dans un supermarché aux prix moins prohibitifs que les commerces locaux. Comme il faut toujours que les choses ne soient pas « simples », nous avons attendu pendant 2 heures, au soleil, avec nos sacs de courses, le bus qui devait nous ramener. Evidemment, c'est précisément aujourd'hui qu'il est en retard, alors que notre beurre se liquéfie et que notre viande tourne de l'oeil!!! Au moins, on occupera notre temps d'attente à discuter avec un mec du coin qui avait envie de tailler la bavette.

Mardi nous étions donc sur le pont en compagnie de David afin de découvrir les ficelles du nettoyage à la TreeHouse. A nous trois, l'heure de ménage se traduit par 1h30 de travail acharné. Ca ne va pas être évident pour les gars de tout faire tous seuls en une heure lorsque je ne serai pas là....

Mercredi, je me lève dans une forme exceptionnelle à 6h00 du matin. Je décide de me mettre en tenue de travail et de me joindre au groupe de 7 personnes qui bossent dans la ferme de bananes la plus proche, Billy's Farm.

Malgré mon énergie débordante et mon plus beau sourire, il ne faudra que 10 secondes au patron pour m'envoyer dans les roses. « Cherche pas de monde ».

Tant pis, j'ai entendu dire que des gens partiront à la fin de la semaine alors j'en profiterai pour y retourner dès lundi et tenter de nouveau ma chance.

Jeudi on s'est levé une nouvelle fois très tôt et cette fois ce n'était pas avec le sourire aux lèvres. Notre tente est trempée et une odeur fortement nauséabonde s'en dégage. Après quelques recherches, nous découvrons que le système d'évacuation des eaux a rendu l'âme et a donc débordé...dans notre tente. Uniquement.

Nous avons donc passé la journée à lessiver à grande eau la tente, les couvertures, les vêtements. En résumé, à tout laver. Et puis, bien-sûr, nous n'avons pas manqué de laver à grandes eaux également la cuisine et le salon qui étaient dans un état de crasse sans nom. Cela fait trois jours que nos amis anglais célèbrent des anniversaires ou des départs et nous laissent les lieux comme si on y avait tenu un siège.

Alors que nos innombrables lessives tournaient, nous avons étudié la topographie des lieux avant de déplacer notre tente. J'avais trouvé un « spot » (un lieu) superbe mais Julien m'a vite remise les idées en place « Gaud, dans deux semaines, il y aura 150 personnes ici à l'occasion de la Mascarade, ce n'est peut-être pas la meilleure idée!! » Du coup, nous avons déménagé de 20 mètres et croisons les doigts pour que l'on soit épargné lors de la prochaine fuite des égoûts.

Vraiment aujourd'hui c'est une sale journée pour tout le monde, Brian et Claire, un des couples voisins de tente, ont eu la surprise de découvrir leur tente totalement pliée. Quelqu'un s'est effondré dessus et ne leur évidemment rien dit. Ils étaient aussi ravis que nous ce matin!!

Puisque les emmerdes viennent toujours en série, Claire a été prise en milieu de journée par une forte fièvre. Comme aucun des médicament ne faisait effet, un médecin a été appelé dans la soirée afin de déterminer la cause de sa fièvre (43 degrés!). Il semblerait que cela provienne de la terre. En effet, on nous a dit que la terre ici renferme des bactéries d'une sorte de grosse grippe bien méchante. Ce sont évidemment les campeurs qui sont le plus souvent frappés par ce mal. Après une injection et une bonne nuit de sommeil, elle était toute fraîche et pimpante le lendemain. En attendant, cette histoire n'est pas tombée dans des oreilles de sourds et on a du coup bâché le sol qui entoure notre tente afin d'être en contact le moins possible avec le sol.

Vendredi s'est révélé être une bien meilleure journée puisqu'aucun accident ou maladie n'a été annoncé au réveil. Cool. J'en profite pour faire connaissance avec Mélissa (canadienne anglosaxone) et Leilah (israélienne) qui sont arrivées hier. Comme je n'étais pas trop d'humeur à discuter hier, je me suis rattrapée aujourd'hui pour saluer nos nouvelles voisines de camping. Elles voyagent ensemble depuis deux semaines et ont pour but de rejoindre Darwin, un jour. Mélissa créé des bijoux qu'elle vend à droite à gauche pour financer son voyage. Installée à une table avec tous ses outils, elle s'est vue entourée rapidement de toutes les nanas de l'hôtel. Julien m'a offert un joli collier tissé à la main avec un pendentif en pierre. Une grosse pierre violette, superbe.

Comme les bonnes nouvelles ont l'air d'être à l'ordre du jour, j'apprends en fin de journée que je suis invitée à me représenter à la ferme de bananes lundi ou mardi prochain. Itaï a, en effet, usé d'arguments auprès du boss afin de me recruter dans l'équipe. J'ai trouvé ça super gentil de sa part. Et cette bonne nouvelle me donne une énergie dingue. Ca va faire du bien de travailler, et pas seulement pour l'argent, ça va être aussi l'occasion de se bouger et de ne pas rester à rien faire du tout de la journée. Cool.

Samedi j'ai la confirmation par Itaï que je commence le boulot mardi prochain. Tout est réglé. Je vais travailler 5 jours sur 7, 6 si je le souhaite, 8 heures par jour (7h-16h) pour 15 dollars de l'heure bruts soit environ 11 dollars nets après déduction des taxes (une fortune donc car cela fait en gros 5 euros de l'heure!!! Je crois que même les petits-boulots que j'ai fait en France n'ont jamais été aussi mal payé!!!). M'enfin, je m'en fiche ce qui compte c'est de commencer un boulot, après on verra.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty