Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 05/04/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 On fait un tour?

(English version under translation...sorry)

Ce matin, nous nous sommes levés à 5h. On est affamé et relativement bien reposés. On se sent revivre.  

Après un copieux petit-déjeuner, nous décidons de suivre le parcours « orange » indiqué par l'hôtel. Cela consiste à suivre au travers de la jungle un parcours balisé par une corde orange et de s'arrêter lorsqu'un numéro est indiqué afin d'en savoir davantage sur la plante ou l'arbre que l'on croise. Je peux vous assurer que, pour nous, cela a été une vraie aventure de 1h30  (environ 1,3 km). Nous étions au coeur de la jungle, celle que l'on voit dans les films comme « A la poursuite du diamand vert » ou « Génération sacrifiée »: une forêt dense, presque étouffante, composée d'arbres dont la cime se trouve à des dizaines de mètres au dessus de nos têtes et qui regorge de bestioles volantes et rampantes. Bien que nous savions le lieu exempt de toute bête vraiment dangereuse (type crocodile ),ou serpents mortels) les sensations étaient très fortes.Nous étions tous les deux dans une nature totalement inconnue de nous et malgré tout hostile. La chaleur pesante, l'humidité très forte (environ 80%), une végétation luxuriante et compacte nous ont rappelés les films d'action qui ont été tournés au coeur de la jungle. « Moi, Jane, toi, Tarzan »! A notre retour dans notre bungalow, nous avons constaté que la bande de moustiques qui poursuivaient Julien durant la balade est venue à bout de son molet gauche. Au total 22 piqûres sur un molet malgré le produit anti-moustiques (que je pensais efficace pour l'avoir déjà utilisé au Kenya)! Je ne parle pas des quelques piqûres reçues sur les mains, le cou ou le ventre. Contrairement à lui, je n'ai pas eu une seule  piqûre ou morsure. Serait-ce parce que je suis une fumeuse et que mon sang nicotiné les repousse?

Après une pause à notre hutte, nous avons décidé de marcher 3,5 km (aller) en direction de Cow Bay. Ian, le patron de l'hôtel, nous a indiqué que le dernier commerce avait fermé il y a 11 mois et qu'à part la plage il n'y avait pas grand intérêt à visiter ce hameau composé de quelques maisons éparpillées dans la forêt. Notre marche, bien moins sportive que celle dans la jungle, nous a cependant émerveillés. L'arrivée sur la plage a été un vrai bonheur. Même si nous avons compris au bout d'une journée que nous ne pourrions pas vivre dans cette région, d'une part à cause des bêtes qui y vivent et du climat qui, à l'année, doit être difficile à vivre. En plus, il faut être honnête, il n'y pas grand chose à faire ici! Nous sommes à la fin de la saison humide, il fait 30 degrés et l'air est chargé de 80% d'humidité. Bien qu'à la saison sèche la température augmente et l'humidité réduit, l'air reste lourd et invite davantage à la paresse qu'à l'activité intensive.

La plage de Cow Bay est absolument magnifique: imaginez des montagnes bordée par la forêt tropicale se jetant dans une mer bordée d'une plage de sable fin. Nous avons résisté à l'appel du plongeon, d'une part parce que le vent très fort faisait ourler la mer et d'autre part, parce que des panneaux avertissaient les visiteurs de la présence de crocodiles et de méduses (de celles qui ne sont vraiment pas sympas).

A notre retour « à la maison », nous avons fait la connaissance d'un médecin retraité québécois, André, qui s'est présenté à notre table, heureux de pouvoir parler français. Nous avons discuté autour d'un bon dîner à la terrasse du restaurant de voyages et de médecine entre autre chose.

Une première vraie journée en Australie bien remplie donc et qui nous a apportés son lot d'émotions et d'émerveillement. Ce soir, nous ne nous coucherons pas trop tard car malgré tout la fatigue du voyage se fait toujours sentir. Nous allons nous abriter sous notre moustiquaire et laisser les chants des oiseaux, grenouilles, insectes et lézards nous bercer.

Demain, nous avons le choix pour les aventures: kayak sur la rivière, balade de jour ou de nuit dans la forêt en compagnie d'un guide ou encore location de vélos pour découvrir les environs. Nous envisageons également de louer une voiture dans les prochains jour afin d'aller découvrir, en autre, les gorges de Mossman.



Etapes :
Cape Tribulation
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty