Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  gaud-et-julien  Nom  chez les kangourous
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ou plus
 Date de départ  04/04/2007   Note: 4,3/5 - 30 vote(s).
 Description : Passer l'annee de nos 30 ans a l'autre bout du monde...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de gaud-et-julien ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 08/07/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Townsville: bye bye Didine!

Ce matin, nous nous sommes tirés du lit un peu à contrecoeur car c'est aujourd'hui que nous accompagnons Aldine à l'aéroport.

Comme son avion part relativement tôt, nous tentons de nous préparer fissa afin de ne pas le râter et d'avoir le temps de rendre la voiture au bureau Hertz de l'aéroport. « Ca va être le retour à la vie de backpacker, sac sur le dos et rien ni personne pour le porter à notre place! »

Au détour de la conversation, nous avons appris hier soir que Johnny, notre collocataire coréen, prenait le même avion qu'Aldine. Nous l'avons immédiatement invité à prendre place dans notre voiture – coréenne!- et d'économiser ainsi une navette.

C'était étrange de se retrouver tous les quatre à l'aéroport. Aldine ayant envie de pouvoir rester davantage pour découvrir encore cet immense pays, Johnny ravi de pouvoir parler de son pays avec des occidentaux qui le connaissent et l'adorent et pis nous, tristounets de les voir partir. Au moins, ils allaient voyager tous les deux ensemble jusqu'à Sydney et peut-être même patienter un peu ensemble jusqu'à leur prochaine correspondance.

Johnny a insisté pour que nous prenions ses coordonnées afin que nous le contactions si jamais nous revenions en Corée. « Vous viendrez chez moi et je vous préparerai plein de kimchi chigué -notre soupe favorite-ainsi que la spécialité locale que nous connaissons, le tak galbi ».

Alors que nous nous disions au revoir avec Aldine, les types de la sécurité m'ont invité à l'accompagner jusqu'à l'avion afin « de ne pas la laisser toute seule »! Nous n'avions jamais vu ça! Qu'est-ce-qu'ils sont sympas dans ce pays!

Une fois Aldine et Johnny installés dans leur avion, nous avons rejoint le centre ville en navette (7,50 dollars chacun) afin de nous mettre en quête d'un logement. En effet, la Civic Guest House est complète pour ce soir et nous devons trouver un autre toit. La tâche s'annonce hadue vue les activités locales du moment!

Au pif, nous nous dirigeons à l'hôtel Ibis que nous avions repéré hier soir car il se trouve en face du restaurant grec. Et coup de chance, ils leur restent de la place pour ce soir et demain, contrairement à tous les autres endroits que nous avons appelés. Le seul souci, le prix, bien-sûr. Mais nous n'avons guère la choix. Avant de reprendre la route, nous souhaitons impérativement nous reposer de nos 15 jours d'escapade à travers le pays, nous poser pour nous occuper du blog et de la suite de notre voyage. Malgré les prix prohibitifs, nous acceptons la chambre car nous savons que peu d'endroits pourrons nous proposer quelque chose, même à ce prix.

Une fois la réervation faite, l'hôtesse d'accueil nous invite à revenir vers 14 heures afin de procéder à la remise des clefs. En attendant, nous nous promenons, sous un soleil de plomb, dans les rues bondées de passants. Vers 13 heures, nous sommes repassés au Civic Guest House récupérer nos sac à dos que nous avions laissés dans une pièce fermée de l'établissement moyennant 1,5 dollar chacun.

A notre arrivée, la tête de con de mec que nous avions déjà vu ce matin et qui à lui seul, par son amabilité, a couvert de honte tout le pays, nous a de nouveau envoyé chier alors que nous venions, à juste titre et tel que prévu, reprendre nos biens. Biens qui, à notre grand étonnement, étaient, certes toujours dans la même pièce mais cette fois-ci avec la porte grande ouverte. Normal. C'est exactement ce service là que l'on a payé. On aurait tout aussi bien fait de laisser nos bagages sur le trottoir, ça nous serait revenu à 0 dollar et ça aurait été pareil. Nous avons quitté ces lieux avec plaisir car, franchement, à lui tout seul, et c'est fort dommage, il donnait envie de dormir dehors plus qu'autre chose! Julien l'a salué du bout des lèvres et moi je l'ai ignoré. Non mais, pour qui il se prend! S'il ne veut pas gagner de pognon, on va l'y aider. La Civic Guest House, c'est simple, n'y allez pas à moins que vous ayez besoin de défoncer la tête à un abruti agressif et mal aimable. Et toc!



Etapes :
Townsville
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty